Quelles garanties pour ma piscine : contacter l’assureur

Sommaire

Il existe trois sortes de garanties pour votre piscine : la garantie de parfait achèvement, la garantie décennale et la garantie biennale. Parallèlement, il vous faudra déclarer la piscine à votre assureur pour être couvert en cas de dommages extérieurs ou non réparés par le fabricant.

Piscine et garantie de parfait achèvement

Elle concerne exclusivement les piscines installées par un professionnel : ce dernier a l'obligation de réparer tous les problèmes signalés pendant 1 an après réception des travaux.

Piscine et garantie décennale

Elle aussi concerne exclusivement les piscines installées par un professionnel : ce dernier a une obligation de garantie de 10 ans (article 1792 du Code civil) à partir de la réception de l’ouvrage.

La garantie décennale s’applique contre les dommages (même résultant d’un vice du sol) qui « pourraient compromettre la solidité de l’ouvrage ou qui l’affectent au point de le rendre impropre à sa destination ».

Bon à savoir : si vous achetez une piscine en kit et l'installez vous-même, la garantie décennale ne jouera pas.

Piscine et garantie biennale

La garantie biennale (2 ans) s'applique à toutes les piscines, y compris celles que vous installez vous-même. Elle ne s'applique pas au fonctionnement d'ensemble de la piscine, mais aux différentes pièces détachées :

  • certains éléments peuvent être garantis plus de 2 ans : à vous de vérifier lorsque vous commandez votre piscine ;
  • le liner, par exemple, est souvent garanti 10 ans, parfois 12.

Au total, les garanties concernant les piscines sont relativement complexes. N'hésitez pas à lire toutes les lignes de la garantie et à poser toutes les questions nécessaires.

Dois-je déclarer ma piscine à mon assureur ?

C’est la question que beaucoup se posent. Et à raison, puisqu’il est très important que vous déclariez votre piscine à votre assureur, faute de quoi vous ne serez pas couvert en cas d'accident ou de détérioration de votre piscine.

Contactez votre assureur et demandez-lui de faire un avenant à votre contrat d’assurance habitation. Vous devez demander :

  • une garantie dommages ouvrage ;
  • une extension de votre garantie responsabilité civile ;
  • d'autres options facultatives selon votre cas.

Garantie dommages ouvrage

Si vous installez vous-même votre piscine, vous n'êtes pas concerné.

Par contre, la garantie dommages ouvrage est obligatoire si vous faites construire votre piscine par un professionnel. Cette garantie vous permet de bénéficier pendant 10 ans de la prise en charge d' éventuels frais de réparation sans qu’aucune responsabilité ne soit à prouver.

Responsabilité civile

Une extension de la garantie responsabilité civile est destinée à vous couvrir si une personne venait à se blesser ou à se noyer dans votre piscine. Elle n'est pas légalement obligatoire, mais plus que conseillée dans les faits.

Bon à savoir : la garantie fonctionnera uniquement si vous avez respecté la législation concernant la sécurité de votre bassin, notamment pour protéger les jeunes enfants.

Autres garanties

Vous pouvez également demander à votre assureur l'extension de votre contrat d’habitation à tous vos équipements de piscine (accessoires, abri, spa, etc.) dans des conditions à étudier avec lui.

Surcoût lié à l'assurance

Pour l'ensemble des différentes assurances mentionnées ci-dessus, le surcoût annuel sera de quelques dizaines d'euros.

Nos contenus complémentaires pour vous aider à approfondir la question :

  • Vous pouvez faire construire un abri de piscine pour en sécuriser l'accès.
  • La construction d'un local technique pour votre piscine peut être soumis à une certaine réglementation. Lisez notre astuce pour en savoir plus.

Ces pros peuvent vous aider