Balance de Taylor

Sommaire

On dit habituellement que le pH de l’eau de la piscine doit se situer entre 7.2 et 7.6. Cela est vrai dans l'absolu, mais ne tient pas compte des autres paramètres importants que sont la dureté et l’alcalinité de l’eau. La balance de Taylor est un diagramme qui permet, en fonction de l’un des paramètres, de déterminer quelles sont les valeurs optimales pour les autres, afin de parvenir à un réel équilibre de l’eau.

Balance de Taylor : les paramètres de l’équilibre de l’eau

L’équilibre de l’eau repose sur 3 paramètres, qui sont respectivement :

  • Le pH (potentiel Hydrogène) : c'est le paramètre le plus connu et il représente la teneur de l’eau en ions hydrogène. Autrement dit, il indique si l’eau est acide, neutre ou basique. Au-delà d’un pH de 7.6, on considère que l’eau devient basique. En dessous de 7, une eau est dite acide. Un pH neutre se situe entre 7.0 et 7.6.
  • Le TAC (Titre Alcalimétrique Complet) : il indique le taux de carbonates et de bicarbonates dissous dans l’eau. Le taux idéal est respectivement de 10º et 25º ; il permet d'absorber les variations du pH. C'est pourquoi on dit que le TAC détermine le pouvoir tampon de l’eau.
  • Le TH (Titre Hydrotimétrique) exprime la teneur en ions calcium et magnésium ou, pour le dire plus simplement, la dureté de l’eau. Sa valeur doit être comprise entre 10º et 20º. Au-delà de cette dernière valeur, l’eau est considérée comme dure, ce qui est le cas dans environ 2/3 des piscines des foyers français. Cette valeur est relativement difficile à corriger.

Balance de Taylor : son utilisation

La balance de Taylor montre la corrélation entre les 3 paramètres de l’eau et permet donc de vérifier son bon équilibre

Exemple : des valeurs de TAC et de TH données permettent de déterminer la valeur idéale du pH. Ainsi, un résultat de pH non satisfaisant imposera une modification du TAC, voire de la dureté, pour pouvoir maintenir durablement une valeur de pH acceptable.

L’utilisation de la balance de Taylor est assez simple : il suffit de tracer un trait entre les 2 valeurs connues, par exemple, le TAC et le TH pour lire la valeur corrélative du pH. Sur le diagramme, on peut voir que si le pH est à 7.5 et le TH à 25º, le TAC devrait, lui, se situer autour de 10º. De la même façon, un TAC à 10º et un TH à 25º indiquent que le pH doit être autour de 7.5.

Remarque : la balance de Taylor a tout de même quelque limites, puisqu'elle ne tient pas compte de la température de l’eau, ni de sa salinité. Mais on trouve cependant un diagramme de Taylor pour les spas, dans lequel les valeurs ont été modifiées en conséquence.

Balance de Taylor : le maintien de l’équilibre de l’eau

Une fois les différents paramètres déterminés, il est facile de parvenir à un équilibre de l’eau. C'est important non seulement pour le confort de baignade, mais aussi pour prolonger la durée de vie des équipements.

Le TAC peut être augmenté grâce à l’ajout de bicarbonate de soude. Pour le diminuer, on utilise du pH minus.

Le pH doit être vérifié chaque semaine. Il faut rappeler qu’un pH mal ajusté, supérieur à 7.6 par exemple, empêche le désinfectant d’agir correctement. Son ajustement se fait avec des correcteurs de pH.

Pour éviter de trop grandes variations du pH, il peut être intéressant d’installer une régulation automatique, qui veillera en permanence au maintien de la valeur de consigne déterminée par la balance de Taylor. Il ne faudra toutefois pas oublier de vérifier régulièrement aussi le TAC et TH.

Ces pros peuvent vous aider