Des poissons dans une piscine naturelle ?

Sommaire

La question d’introduire ou non des poissons dans une piscine naturelle est très controversée. En réalité, l’introduction de poissons présente des inconvénients plus que des avantages, mais tout dépend des poissons envisagés.

Bon à savoir : les baignades artificielles recevant du public, communément appelées baignades atypiques ou piscines biologiques, constituent une catégorie de baignades particulières. Le décret n° 2019-299 du 10 avril 2019 définit aux articles D. 1332-43 et suivants du Code de la santé publique la procédure administrative d'ouverture au public des baignades artificielles et les règles sanitaires applicables.

Pourquoi introduire des poissons dans une piscine naturelle ?

Si vous êtes adepte de nature, vous aurez peut-être envie d’agrémenter votre bassin de quelques poissons, juste pour le plaisir.

Le poisson est aussi un bon moyen de se débarrasser des moustiques attirés par votre bassin naturel.

Poissons et piscine naturelle : un équilibre fragile

La piscine naturelle repose sur l'équilibre entre les plantes épuratrices et les petits animaux qui vont transformer les déchets organiques en nutriments pour les plantes. Si l'équilibre est perturbé, le bassin ne sera plus harmonieux.

Eau troublée

La plupart des espèces de poissons fouillent le limon et la vase au pied et des plantes pour trouver leur nourriture. Dans une piscine naturelle où vous souhaitez bien entendu conserver une eau claire de qualité, l'introduction de poissons peut donc sembler superflue.

De plus, les déjections des poissons vont augmenter le taux de nitrates dans l’eau, ce qui favorise le développement d’algues et l’eau trouble.

Écosystème d'épuration perturbé

Certains poissons, telles les carpes Koï, vont s’attaquer aux plantes et bouleverser le fragile écosystème d’épuration qui en dépend.

Reproduction excessive

D’autres poissons, comme les poissons rouges, risquent de pulluler très vite.

Quelles espèces de poissons choisir pour une piscine naturelle ?

Pour votre piscine naturelle, il est recommandé :

  • De choisir quelques petits poissons blancs tels que gardons, ablettes, vairons, épinoches, et particulièrement l'ide Mélanote qui est un bon chasseur d'insectes ainsi que les voiles de Chine.
  • De n'introduire qu'un exemplaire de chaque espèce de poisson, afin d’éviter toute pullulation.
  • De bannir les carpes Koï et les poissons rouges.

En ce qui concerne la nourriture, elle doit être vite ingérée par les poissons pour éviter de polluer le bassin. Vous pouvez procéder en plusieurs fois et à plusieurs jours d'intervalle.

Dans un bassin bien filtré, comptez 1 m³ d'eau pour le bien-être d'un poisson. Sachez anticiper, car les poissons grandissent eux aussi !

Bon à savoir : les grenouilles s’inviteront toutes seules dans votre bassin, sans intervention de votre part.

Nos contenus complémentaires sur le sujet :

  • Consultez notre page sur la piscine naturelle.
  • La présence de poissons ne vous dispense pas de bien nettoyer votre piscine, au contraire ! Entretenir une piscine naturelle.
  • Vous pouvez introduire vous-même des tritons et salamandres dans votre bassin naturel. Voici la page qui en traite, à propos des grenouilles.

Ces pros peuvent vous aider